Adali.fr - ma collection

Les Carddass commémoratives

- 01 septembre 2018 à 22:19

Salut les amis !

Ce soir, je vais mettre la lumière sur les Carddass commémoratives.

Qu'est-ce qu'une Carddass commémorative (pour moi) ?

Il en existe deux types :

Les deux séries de cartes qui en ont bénéficié sont les Carddass et les Super Battle.

Commençons par le premier type :

En Carddass, les numéros célébrés sont la carte numéro 500 (part 12) et la carte numéro 1000 (sur la numérotation totale, à voir au dos des cartes, part 25). En Super Battle, nous avons la 500 (part 12) et la 777 (part 18).

Il est intéressant de noter que pour les Carddass, les numéros célébrés ne considèrent que les cartes qui suivent la numérotation classique. C'est-à-dire que les cartes qui composent une "série dans la série", avec une maquette et une numérotation particulières (exemple : les BH part 15, les E part 16 et les Ca et Cb parts 25 et 26), ne sont pas prises en compte. De même que les cartes dont le numéro est une référence à d'autres cartes (exemple : l'une des deux 215 part 6 et les 504, 505 et 506 part 14) ne sont pas non plus prises en compte, vu que la numérotation totale, qui apparait au dos des cartes à partir de la part 17, avec une numérotation qui repart de zéro, commence à 647, à la suite de la dernière carte de la part 16, la 646. Le dessous de la 646, qui présente le numéro 0, n'est pas prise en compte non plus.

Voici les cartes plus en détails :

Carddass part 12 :

Carddass part 25 :

Super Battle part 12 :

Super Battle part 18 :

La dessus de la Carddass 500 est pour moi plus joli que le visuel commémoratif du dessous, qui fait patchwork. À noter que la maquette du dessous a été repris sur les Jumbo Memorial, sorties en même temps que cette part 12, avec une carte pour chaque part.

Pour la 1000, qui elle est une reverse prisme, c'est le visuel non décollé qui est commémoratif. Il n'est pas non plus hyper joli, le derrière est plus sympa, avec la première apparition de la maquette des Carddass GT.

Les deux Super Battle sont des hidden prismes. Les dessus sont plutôt quelconques (même si le dessus de la 500 montre Gohan habit moulant noir, qui fait partie de mes quatre tenues préférées de Gohan), mais les dessous, contrairement aux Carddass, sont hyyyyper cool. Le dessous de la 500 est magnifique. L'une des plus belles Carddass de tous les temps. C'est la seule Super Battle avec le contour doré. Contour doré, fond vert, Gotenks SSJ3, Gokū SSJ, ultimate Gohan. C'est propre. Et le petit "MAX" qui va bien. L'une de mes cartes préférées, clairement. Le dessous de la 777 est moins emblématique, mais reste très sympa.

Petit détail : le dos de la Super Battle 500 est le seul, parmi ces cartes commémoratives, qui présente une particularité : le kanji au cœur du dos est rouge, c'est la seule carte à présenter cette particularité.

Le deuxième type de Carddass commémoratives sont les 154 et 155 part 20, qui célèbrent le milliard de Carddass Dragon Ball produites. Ce sont les deux premières reverse prismes. J'imagine l'équipe R&D de Bandai Carddass brainstormer pendant des semaines pour trouver ce concept incroyable : une carte prisme recto verso, avec un faux dos qui cache la prisme du verso. Les deux visuels du recto sont très beaux, avec la magistrale première transformation de Gokū en SSJ3 et la première apparition de Gohan en vêtements de kaio. Les dos ne sont pas en reste, avec un logo spécial pour célébrer l'événement. Ces cartes sont vraiment spéciales.

Une fois décollés, les versos dévoilent une frise qui rend hommage aux deux héros du manga, Son Gokū et son fils Son Gohan. La frise est découpée en deux parties, la partie au dos de la prisme de Gohan présente l'évolution physique de ce personnage, et celle au dos de Gokū fait la même chose avec notre héros. Il y a juste Trunks qui vient s'immiscer à côté des Gohan et Goten arrive du côté des Gokū. La frise est très sympa, même si les profils de nos deux héros, dans la même forme que celle présentée sur le recto des cartes, placés aux deux extrémités de la frise, sont moches. Les profils sont aplatis, surtout celui de Son Gokū.

Détail assez étrange : logiquement, on range la 154 avant la 155. Sauf que le dos de la 154 est la partie droite de la frise, et le dos de la 155 est la partie gauche. Est-ce une erreur, ou est-ce parce qu'au Japon, comme ils lisent de droite à gauche, ils rangent les cartes de droite à gauche ? Laissez-moi en douter (surtout que les Carddass station se "lisent" de gauche à droite). C'est donc une erreur je pense bien !

Voilà pour ces cartes commémoratives !

À plus pour d'autres aventures ensemble !

Juju

0 commentaire

Ou