Adali.fr - ma collection

Les MAX jumelles part 10

- 02 septembre 2018 à 15:38

Hey !

S'il y a un type de cartes que j'adore (je ne vais pas être original), ce sont les Super Battle MAX. Ces hidden prismes, au dessus regular quelconque la plupart du temps et au dessous prisme tellement beau, sont des cartes mythiques pour moi (et pour de nombreux collectionneurs je pense). Elles font partie de la collection depuis la première part, contrairement aux double prismes qui ont fait leur apparition avec la part 3. Ce MAX en majuscules italiques rouges est tellement culte que j'ai des frissons rien que d'y penser.

En plus de présenter un concept génial et d'être magnifiques, ces cartes sont hyper référencées à l'histoire du manga qui illustre les cartes. Ici, comme je vais vous parler des Super Battle Dragon Ball Z, on a par exemple une transformation cachée sous une forme primitive du personnage. Les deux premières hidden prismes des Super Battle Dragon Ball sont les deux protagonistes du combat final de la première période de la partie Z : Gokū SSJ caché derrière Gokū normal et Freezer dernière forme caché derrière Freezer forme initiale. En part 2, nous avons Gohan Oozaru derrière Gohan non transformé et Vegeta SSJ derrière Vegeta normal.

Un autre élément geek des hidden prismes, c'est que parfois, les deux hidden prismes d'une même part font référence l'une à l'autre. C'est ce que nous allons voir aujourd'hui.

En part 10, nous avons des MAX jumelles. Les visuels des deux dessus sont quasi identiques : la 405 montre Goten qui retient Trunks et la 416 c'est l'inverse, avec Trunks qui retient Goten. Ces deux visuels viennent du combat entre les deux personnages lors du 25ème tournoi. Une fois décollées, les deux MAX forment une frise qui montre en SSJ le personnage d'arrière-plan sur le visuel du dessus. Si lors de leur combat au tournoi ils se transforment, je ne pense pas que ces deux visuels fassent référence à cette scène. Sur la frise, les personnages vont tous les deux vers l'avant, ils doivent se diriger vers le vaisseau de Babidi. Si je pouvais lire le japonais, je lirais sûrement "Vite ! Allons retrouver nos papas !".

Ce qui est étonnant, c'est que sur la frise, le visuel de gauche est la 416 et celui de droite est la 405... Mystère déjà présenté dans le précédent article sur les Carddass commémoratives. Je n'ai toujours pas d'explication logique sur ce cas de figure.

Si ces deux hidden prismes sont souvent confondues du fait de leurs similarités, c'est une fois réunies qu'elles acquièrent leur singularité, qu'on peut les comprendre et les apprécier.

À plus pour un autre article !

Juju

0 commentaire

Ou